top of page
Rechercher

"J'aimerais que mon enfant apprenne à gérer ses émotions "

Dernière mise à jour : 18 oct. 2023

La gestion émotionnelle parentale

favorise la régulation émotionnelle de l'enfant.





Classiquement les demandes de consultations sont effectuées par les parents qui souhaitent que leurs enfants apprennent à gérer leurs émotions. Lorsque l'on s'intéresse à la gestion émotionnelle parentale en entretien, il est fréquent de constater que nous restons en difficulté pour gérer nos émotions malgré notre plus grand âge. Et pour cause, si ces dernières années l'accent est mis sur les émotions et leurs identifications (faciales, corporelles) dès le plus jeune âge, nous n'en n'avons en revanche pas bénéficier étant enfants.

Lorsque l'on s'intéresse à l'enfance des parents d'aujourd'hui, il est aisé de constater qu'ils n'étaient pas forcément autorisés à exprimer leurs émotions. Actuellement, si les parents font de la place et sont sensibles aux émotions de leurs enfants, il semblerait qu'ils aient toutefois de la difficulté à considérer, accueillir, et exprimer sainement leurs propres émotions d'adulte. Cela peut créer un déséquilibre ainsi que des situations explosives.

Il s'agit donc d'un aspect essentiel de l'équilibre familial. Pour établir des liens solides et durables avec nos enfants, il est impératif de comprendre et de maîtriser nos émotions en tant que parents. Dans cet article nous explorerons l'impact des émotions parentales sur le développement de l'enfant, avant d'aborder la gestion émotionnelle parentale de façon pratique.



1. Reconnaître et comprendre nos émotions


La première étape de la gestion émotionnelle parentale consiste à reconnaître, comprendre et accepter nos propres émotions. Parfois, il peut être difficile d'identifier ce que l'on ressent, en particulier lorsque les émotions sont fortes ou complexes. Prendre le temps de se connecter avec ses émotions est essentiel pour réagir de manière appropriée et constructive aux situations stressantes.


  • La parentalité implique une mosaïque d'émotions.


- Joie et fierté : La parentalité apporte des moments de joie et de fierté incommensurables. Les réalisations de nos enfants, leurs sourires, et les moments de complicité sont autant de sources de bonheur.


- Frustration et impatience : Élever des enfants peut être frustrant, surtout lorsque les choses ne se passent pas comme prévu. Les crises de colère, le comportement obstiné et les défis éducatifs peuvent challenger notre patience.


- Inquiétude et anxiété : Les parents s'inquiètent naturellement pour le bien-être de leurs enfants. L'anxiété peut surgir en période de transition, comme le premier jour d'école, ou lorsqu'un enfant est malade.


- Colère et frustration : La colère est une émotion courante chez les parents, mais elle peut être difficile à gérer. Il est essentiel d'apprendre à canaliser la colère de manière constructive pour éviter des réactions impulsives qui pourraient avoir des conséquences négatives.


- Tristesse et peine : Les parents peuvent ressentir de la tristesse face aux difficultés que leurs enfants rencontrent, aux déceptions ou aux pertes.


- Bonheur et gratitude : La gratitude pour l'amour et le bonheur que les enfants apportent est une émotion importante pour les parents.


De la joie et de la fierté à la frustration et à l'inquiétude, il est normal de ressentir ces émotions variées. Cependant, la façon dont nous réagissons à ces émotions est ce qui fait la différence dans la gestion émotionnelle parentale. Selon Barros et al. (2015) les déficits dans les capacités d’autorégulation émotionnelles parentales constituent une cause profonde des problèmes parentaux.



2 . L'impact des émotions parentales sur les enfants


La gestion émotionnelle parentale a un impact significatif sur le développement émotionnel et social des enfants. Les enfants apprennent en grande partie en imitant les adultes qui les entourent, en particulier leurs parents. L'importance du modèle parental est encore trop souvent sous estimée. Voici comment la gestion émotionnelle parentale influence les enfants.


  • L'apprentissage de la régulation émotionnelle

Certaines études ont révélé l'existence d'un lien entre la régulation des émotions des parents, l'expression émotionnelle des parents et la régulation des émotions des enfants (Bariola & al. 2011). Les enfants ayant des parents capables de gérer leurs émotions de manière constructive sont plus susceptibles de développer des compétences émotionnelles saines. Les enfants apprennent à reconnaître et à exprimer leurs émotions de manière appropriée et à les réguler de manière plus efficace. (Denham et al., 2000 ; Dunbar et al. 2017 ; Johnson et al. , 2017, J Zimmer Gembeck 2022)

  • La création d'un environnement sécurisant

La gestion émotionnelle parentale crée un environnement familial sûr et sécurisant. Les enfants se sentent en confiance lorsque leurs parents sont capables de gérer leurs émotions. Cela renforce le lien d'attachement entre les parents et les enfants, favorisant un développement émotionnel sain. (A.M Morris, 2018) Les parents qui sont capables de gérer leurs émotions de manière constructive sont plus susceptibles de fournir un soutien émotionnel à leurs enfants ainsi qu'un environnement familial positif. Par exemple, un parent qui est capable de gérer sa colère de façon saine sera plus susceptible de réconforter son enfant lorsqu'il est triste.

  • La résolution constructive des conflits

Les parents qui gèrent leurs émotions de manière constructive enseignent aux enfants comment résoudre les conflits de manière positive, ils montrent comment exprimer des besoins et des émotions, tout en cherchant des solutions mutuellement satisfaisantes (A.M Morris, 2018).

  • L'apprentissage de l'empathie

Lorsque les parents communiquent ouvertement et respectueusement avec leurs enfants, ils enseignent l'empathie. Les enfants apprennent à comprendre les émotions des autres et à développer des compétences sociales qui les aideront tout au long de leur vie.



3 . La gestion émotionnelle parentale en pratique


  • Prendre conscience de son état émotionnel


La prise de conscience émotionnelle constitue la première étape de la gestion émotionnelle parentale. Cela implique de reconnaître et de nommer ses émotions. Si cela semble évident, l'expérience révèle que nous ne sommes pourtant pas toujours conscients de notre état émotionnel.


Les stimulations extérieures, les plannings chargés, les rythmes intenses du quotidien, les préoccupations, ne laissent pas toujours beaucoup de place à l'accueil de nos ressentis.

Vous pouvez néanmoins renforcer cet aspect en sondant régulièrement comment vous vous sentez :

- Prenez le temps d'identifier, voir de nommer ce que vous ressentez. Par exemple, "Je ressens de la frustration en ce moment."

- Soyez à l'écoute de vos ressentis corporels : la mâchoire crispée, une boule au ventre, une tension musculaire .... ce sont autant de signes qui vous invite à prendre soin de vous, et à accueillir ce qu'il se passe en vous.

- Parfois, plusieurs sensations sont présentes, prenez le temps de faire le point.

- Acceptez vos émotions sans jugement. Elles sont naturelles et font partie de l'expérience humaine.



  • Etre à l'écoute de ses propres besoins et y répondre

Prendre conscience de son état émotionnel constitue la voie d'accès à l'écoute de soi et à l'analyse de vos besoins :

– De quoi ai-je besoin dans l'instant pour me sentir bien ?

– Comment puis-je répondre à ce besoin ?


En montrant aux enfants que vous prenez soin de vous, vous les encouragez à développer des habitudes saines pour leur propre bien-être émotionnel. En équilibrant vos responsabilités parentales avec votre bien-être personnel, vous créez un environnement familial plus équilibré et épanoui. La préservation de soi vous donne l'énergie nécessaire pour être un parent engagé et attentif, tout en servant d'exemple positif à vos enfants.



  • Communiquer

La communication est une composante essentielle dans la gestion émotionnelle parentale. Lorsque vous communiquez ouvertement avec vos enfants, vous favorisez un dialogue qui renforce la compréhension mutuelle et la confiance. Il y a parfois un cap à franchir, notamment si vous n'avez pas été soutenus dans l'expression de vos émotions étant enfant. Si au début cela vous demande un effort sachez que comme pour toute pratique, la répétition conduit à la mise en place d'une habitude.

- Partagez vos émotions de manière appropriée : Il est important de partager vos émotions avec vos enfants, mais faites-le de manière appropriée à leur âge et à leur niveau de compréhension. Il n'est pas forcément utile de donner beaucoup d'information, ressentez ce qui vous semble juste. Vous pouvez nommer votre émotion, préciser à l'enfant qu'il n'en est pas responsable, et que, comme toute émotion vous finirez par la traverser.

- Écoutez activement : Écoutez ce que vos enfants ont à dire. Soyez attentifs à leurs émotions et montrez-leur que vous les comprenez. Poser des questions ouvertes peut aider à encourager la communication.

- Respectez vos émotions et celles de vos enfants : Il est important de reconnaître et de respecter les émotions de vos enfants, même si elles vous semblent irrationnelles. Ce que l'on appelle 'caprice' n'est en réalité qu'une émotion qui n'a pas été comprise par le parent. Le vécu de l'enfant est bien réel. En validant leurs sentiments, vous les aidez à développer des compétences émotionnelles saines.



  • Gérer les situations de crise : colère et conflits

La colère est une émotion courante chez les parents, comme chez les enfants. J'ai coutume de dire que c'est une émotion très contagieuse ! C'est un motif de consultation très fréquent.

- Montrer l'exemple : Je rappelle souvent aux parents que le premier levier à l'apaisement familial se situe en soi : un parent qui apprend à gérer sa propre colère propose un modèle de régulation émotionnel sain à l'enfant. C'est aussi ce qui permet de désamorcer rapidement une situation qui pourrait s'envenimer.

- Prenez du recul : Lorsque vous ressentez de la colère, prenez quelques instants pour vous calmer avant de réagir. Respirez profondément et concentrez-vous sur le fait que la colère n'est pas une réponse constructive.

- Pratiquez la communication non violente : La communication non violente est une approche qui encourage l'empathie et la résolution de conflits sans agressivité. Elle consiste à exprimer vos besoins et vos émotions de manière respectueuse. Par exemple ; « Je sens que ça m'a mis en colère et j'ai besoin de m'isoler un instant »

- Identifier vos déclencheurs : certaines situations déclenchent des réactions émotionnelles fortes de votre part ? Quelle émotion est présente à ce moment là? Cela fait-il écho à une situation vécue antérieurement dans votre histoire personnelle ?



  • La résolution des conflits

Les conflits font partie de la vie en famille, mais il est important d'apprendre comment les gérer de manière constructive. Voici quelques étapes pour résoudre les conflits de manière efficace :

  1. L'écoute : Écoutez attentivement les préoccupations de tous les membres de la famille, y compris vos enfants.

  2. La recherche de solutions : Impliquez tous les membres de la famille dans la recherche de solutions. Encouragez la créativité et la flexibilité.

  3. Le compromis : Apprenez à faire des compromis. Tout le monde ne peut pas obtenir exactement ce qu'il veut, mais il est important que chaque personne se sente entendue et respectée.

  4. La communication bienveillante : Utilisez la communication bienveillante pour éviter les reproches et les accusations. Restez calme et respectueux.



Conclusion

La gestion émotionnelle parentale est un pilier essentiel de la parentalité réussie. La manière dont les parents gèrent leurs émotions a un impact significatif sur le développement émotionnel et social de leurs enfants. La parentalité est un voyage rempli de hauts et de bas, de défis et de joies. La gestion émotionnelle parentale n'est pas une compétence que l'on acquiert du jour au lendemain, mais plutôt une pratique continue qui implique réflexion et expérimentation.

En fin de compte, en apprenant à gérer nos émotions de manière constructive, nous pouvons créer un environnement familial sain où nos enfants peuvent grandir en toute confiance et en sécurité, en cultivant des relations familiales positives et durables. La gestion émotionnelle parentale est une responsabilité qui porte ses fruits non seulement pour nos enfants, mais aussi pour nous-mêmes en tant que parents, car elle nous aide à grandir et à évoluer en tant qu'individus.



Références bibliographiques


Bariola, E., Gullone, E., & Hughes, E. K. (2011). Child and adolescent emotion regulation: The role of parental emotion regulation and expression. Clinical Child and Family Psychology Review, 14, 198–212.


Barros, L., Goes, A. R., & Pereira, A. I. (2015). Parental self-regulation, emotional regulation and temperament: Implications for interven- tion. Estudos De Psicologia, 32(2), 295–306


Cooke, J. E., Kochendorfer, L. B., Stuart-Parrigon, K. L., Koehn, A. J., & Kerns, K. A. (2019). Parent–child attachment and children’s experience and regulation of emotion: A meta-analytic review. Emotion, 19(6), 1103–1126


Denham, S. A., Workman, E., Cole, P. M., Weissbrod, C., Kendziora, K. T., & Zan-Waxler, C. (2000). Prediction of externalizing beha- vior problems from early to middle childhood: The role of parental socialization and emotion expression. Development and Psychopathology, 12, 23–45.


De Raeymaecker, K.; Dhar, M. The Influence of Parents on Emotion Regulation in Middle Childhood: A Systematic Review. Children2022


Dunbar, A. S., Leerkes, E. M., Coard, S. I., Supple, A. J., & Calkins, S. (2017). An integrative conceptual model of parental racial/ethnic and emotion socialization and links to children’s social- emotional development among African American families. Child Development Perspectives


Johnson, A. M., Hawes, D. J., Eisenberg, N., Kohlhoff, J., & Dudeney, J. (2017). Emotion

socialization and child conduct problems: A comprehensive review and meta-analysis. Clinical Psychology Review, 54, 65–80


Zimmer‐Gembeck, M. J., Rudolph, J., Kerin, J., & Bohadana-Brown, G. R. (2021). Parent Emotional Regulation : A Meta-analytic review of its association with parenting and child adjustment. International Journal of Behavioral Development, 46(1), 63‑82. https://doi.org/10.1177/01650254211051086





Comments


bottom of page